La CIPPIC et la BCCLA reçoivent un financement de l’ACEI pour un Guide sur les appareils numériques au passage de la frontière entre le Canada et les États-Unis

Publié le mardi 27 juin 2017

La Clinique d’intérêt public et de politique d’Internet du Canada (CIPPIC) du Centre de recherche en droit, technologie et société de l’Université d’Ottawa et l’Association de la C.-B. pour les droits civils (BC Civil Liberties Association, BCCLA) ont reçu un financement de l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) dans le but de produire un guide et une ressource en ligne pour aider les citoyens à protéger leur vie privée et leurs données personnelles lors du franchissement de la frontière entre le Canada et les États-Unis.

En raison du changement rapide sur le plan juridique frontalier entre le Canada et les États-Unis, les Canadiens sont confrontés par l'incertitude lorsqu'ils cherchent à franchir la frontière de façon sécuritaire, tout en protégeant leurs données personnelles ou professionnelles figurant dans leurs appareils numériques. Les chercheurs ont pour but d'instruire les Canadiens relativement à leurs droits et les méthodes de sécurisation des données avant de traverser la frontière, qu’il s’agisse de renseignements confidentiels d’entreprise sur un portable, d'informations sur la santé sur une tablette ou bien d’autres renseignements stockés sur un cellulaire.

Cette initiative a pour objet d'enrichir la littératie numérique des Canadiens (et de tous ceux qui franchissent notre frontière partagée) en matière de vie privée, de surveillance et de sécurité. La création d’un guide, d’un guide de poche et mise en place de ressources en ligne (dont une vidéo et un webinaire) aidera les citoyens à cerner leurs droits à la frontière, les bonnes pratiques de protection des données, ainsi que les marches à suivre une fois ils ont été fouillés.

Haut de page