Le Commissariat à la protection de la vie privée finance une recherche sur la protection de la vie privée et les applications juridiques

Publié le vendredi 9 juin 2017

Les professeures Amy Salyzyn, Suzanne Bouclin, Jena McGill et Teresa Scassa ont obtenu une subvention du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada dans le cadre du Programme des contributions. Grâce au financement octroyé, elles entreprendront une recherche sur la protection des intérêts liés à la vie privée des utilisateurs et des développeurs d’applications mobiles et Web juridiques.

Le projet vise à élaborer un code de bonnes pratiques pour l’utilisation des applications juridiques tout en respectant la vie privée. La plupart des applications mobiles et Web juridiques fournissent des renseignements et des conseils pour aider les utilisateurs à mieux comprendre les procédures judiciaires complexes en réduisant les obstacles financiers, psychologiques, informationnels et physiques liés aux services juridiques traditionnels. Cependant, le fait que les applications recueillent et utilisent les renseignements personnels des utilisateurs soulève des préoccupations importantes liées à la protection de la vie privée. À ce jour, les développeurs d’applications n’ont accès à aucun guide énumérant les meilleures pratiques pour traiter les enjeux de confidentialité. Le projet a donc pour but d’élaborer des politiques et des pratiques détaillées afin d'aider les développeurs à comprendre et à respecter leurs obligations en matière de protection des renseignements personnels. La recherche permettra en outre aux membres du public d’être au fait de l’utilisation et de la protection de leurs droits à la vie privée lorsqu’ils ont recours aux applications juridiques. La professeure Salyzyn agira à titre de chercheure principale dans ce projet. Les professeures Bouclin, McGill et Scassa participeront à la recherche en tant que co-chercheures.

 

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada finance la recherche indépendante et les initiatives connexes d’application des connaissances sur la protection de la vie privée par l’entremise de son Programme des contributions. Le Programme a pour but de générer de nouvelles idées, approches et connaissances concernant la vie privée que les organisations pourront mettre en œuvre afin de mieux protéger les renseignements personnels et que les Canadiens pourront utiliser pour prendre des décisions éclairées en ce qui a trait à la protection de leur vie privée. 

Haut de page