Symposium P2P

À propos

L’initiative des symposiums de recherche Parcours de protection de la vie privée a été mise en place par le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada afin de mieux faire connaître les résultats des projets de recherche et de transfert des connaissances en matière de protection de la vie privée au Canada.

L'initiative favorise et appuie l’organisation de symposiums mettant en vedette des projets financés par le Programme des contributions du Commissariat et par d’autres bailleurs de fonds. Les symposiums sont conçus pour faciliter le dialogue entre les chercheurs et ceux qui appliquent les résultats des travaux de recherche, de façon à ce qu’un plus grand nombre de gens puissent utiliser ces derniers et en tirer parti. Les symposiums donnent également aux intervenants qui s’intéressent à la promotion du respect de la vie privée et à la protection des renseignements personnels la possibilité d’élargir leur réseau et d’établir des partenariats.

Le but est de sensibiliser les gens à la protection de la vie privée et de susciter des discussions sur le sujet en réunissant une grande diversité d’utilisateurs finaux éventuels, issus notamment du milieu universitaire, du gouvernement, du secteur privé, du Parlement, d’organisations sans but lucratif et d’organismes de réglementation de la protection de la vie privée.

Le symposium aura lieu le 26 février 2015 à l’Université d’Ottawa.

Thème : Le retour aux principes premiers de la protection de la vie privée à l’heure des avancées technologiques

Avec les progrès continus des sciences et de la technologie, il devient de plus en plus difficile de s’assurer que la protection de la vie privée de tous les Canadiens et Canadiennes reçoit l’attention voulue. La prolifération des réseaux neuronaux, des cyber tribunes et des liaisons factorielles, laquelle vient s’ajouter à des systèmes internationaux complexes, à des normes sociales en évolution et à des climats politiques changeants, nous éloigne de plus en plus des principes premiers que la protection de la vie privée doit incarner et auxquels elle donne un sens.

Le retour aux principes premiers de la protection de la vie privée à l’heure des avancées technologiques se veut un retour vers ces principes premiers, notamment la dignité, l’autonomie, le respect de la personne et la participation démocratique. Plutôt que d’aborder ces principes dans l’abstrait, les conférenciers du symposium feront le lien entre ces principes, d’une part, et ce qui se passe et devrait se passer à la fine pointe de la technologie, de la science et de la société, d’autre part.

Comité d'Organisation

Présidente : Madelaine Saginur, Centre de recherche en droit, technologie et société, Université d’Ottawa
David Fewer, La Clinique d’intérêt public et de politique d’Internet du Canada Samuelson-Glushko, Université d’Ottawa
Tamir Israel, La Clinique d’intérêt public et de politique d’Internet du Canada Samuelson-Glushko, Université d’Ottawa
Yann Joly, Centre de génomique et politiques, Université McGill
Bartha Maria Knoppers, Centre de génomique et politiques, Université McGill
John Lawford, Public Interest Advocacy Centre
Teresa Scassa, Faculty of Law (Common Law Section), University of Ottawa 
Geoffrey White, Public Interest Advocacy Centre

Avec la collaboration de :
Michael Geist, Faculté de droit (Section de Common Law), Université d’Ottawa 
Mistrale Goudreau, Faculté de droit (Section de droit civil), Université d’Ottawa 
Ian Kerr, Faculté de droit (Section de Common Law), Université d’Ottawa

Haut de page