IA + Surveillance : Le cas de la reconnaissance faciale utilisée par la police

Publié le jeudi 11 février 2021

 

La Chaire de recherche de l'Université en technologie et société, l'Initiative IA + Société et le Centre de recherche en droit, technologie et société de l’Université d’Ottawa et le Centre de recherches critiques sur le droit de l’Université Jean-Monnet St-Etienne présentent :

 

Dialogues France-Canada en IA

 

IA + Surveillance

Le cas de la reconnaissance faciale utilisée par la police

 

Jeudi 11 février 2021
11 h 00 - 13 h 00 HE / 17 h 00 - 19 h 00 HEC

 

Voir l'enregistrement vidéo

 

Présentation

Rejoignez-nous pour une conversation sur l’utilisation des technologies de reconnaissance faciale par les forces de police autour du rapport Cadre juridique applicable à l’utilisation de la reconnaissance faciale par les forces de police dans l’espace public au Québec et au Canada: Éléments de comparaison avec les États-Unis et l’Europe, publié par l’OBVIA à l’automne 2020.

Le rapport présente les principaux enjeux de l’utilisation de la reconnaissance faciale par les forces de police dans l’espace public au Québec et au Canada, en comparaison avec les autres provinces, l’Europe et les États-Unis. Dans un contexte où il est de plus en plus question de recourir à cette technologie, il convient de mener une réflexion en amont de son déploiement, afin d’éliminer ou minimiser les risques encourus, en particulier pour les droits et libertés individuelles.

Les principaux objectifs du rapport sont d’une part, d’éclairer les législateurs sur ce qu’est cette technologie et les risques encourus, en particulier les risques d’atteinte aux droits et libertés individuelles protégés par les Chartes du Canada et du Québec, et d’autre part, de présenter les solutions déjà mises en œuvre pour envisager celles qui minimisent les risques et l’intrusion de cette technologie sur la vie privée, afin de poser les conditions d’une transparence et meilleure acceptabilité sociale de la technologie.

 

Les Dialogues France-Canada en IA sont présentés dans le cadre de travaux soutenus par le Fonds France-Canada pour la Recherche et l’Ambassade de France au Canada.

Cet évènement virtuel est organisé collaboration avec la Chaire de recherche de l’Université d’Ottawa sur l’intelligence artificielle responsable à l’échelle mondiale et de la Chaire de recherche du Gouvernement français “Law, Accountability and Social Trust in AI” au sein d'ANITI (3IA Artificial and Natural Intelligence Toulouse Institute).

 

À propos des panélistes

Céline Castets-Renard est professeure titulaire à l’Université d’Ottawa où elle est titulaire de la Chaire de recherche de l’Université sur l’intelligence artificielle responsable à l’échelle mondiale et membre du Centre de recherche en droit, technologie et société. Elle est en autre titulaire de la Chaire de recherche du Gouvernement français “Law, Accountability and Social Trust in AI” au sein d'ANITI (3IA Artificial and Natural Intelligence Toulouse Institute).

Thierry Fournel est professeur à l'Université Jean-Monnet de Saint-Etienne et responsable de l'équipe "Image Science and Computer Vision" au sein du  Laboratoire Hubert Curien (UMR 5516).

Eliette Rubi-Cavagna est professeure de droit privé et sciences criminelles à l'Université Jean-Monnet de Saint-Etienne, où elle est co-responsable de l'Équipe Production et interactions normatives du Centre de recherches critiques sur le droit (CERCRID - UMR 5137).

 

Cet événement sera en français seulement.
Cet événement sera enregistré.

Haut de page