Mascha Gugganig

Carte électronique

Mascha Gugganig
Stagiaire postdoctorale Alex-Trebek en IA et environnement


Courriel personnel : mascha.gugganig@uottawa.ca

Biographie

Mascha Gugganig est Stagiaire postdoctorale Alex-Trebek en IA et environnement au sein de l’Initiative IA + Société de l’Université d’Ottawa.

En tant que Stagiaire postdoctorale Alex-Trebek en IA et environnement, Mascha Gugganig se penchera à la fois sur le rôle de l'innovation dans l'agriculture régénérative et sur les discours politiques et industriels sur l'agriculture « intelligente » et les applications de l'IA. Elle s’intéressera aux relations entre l'homme et l'environnement dans l'agriculture et la production alimentaire à la lumière des nouvelles technologies contestées.

Mascha Gugganig est une anthropologue socioculturelle et une spécialiste des études scientifiques et technologiques (STS) dont les travaux actuels portent sur les politiques de la connaissance et les différences épistémologiques entre les divers acteurs - des agriculteurs aux jeunes - qui constituent et perturbent les notions respectives d'expertise et d’éducation appropriée sur la terre. L'engagement critique du public dans la recherche universitaire, la science et la technologie dans les musées et les espaces publics, ainsi que la recherche collaborative par le biais de méthodes artistiques et multimodales constituent un autre domaine essentiel de sa bourse. Sur la base de deux projets de recherche antérieurs, elle a dirigé en tant que chercheuse principale (financés par la German Research Foundation, et European Institute for Innovation & Technology – EIT Food). Elle continue de s'intéresser aux multiples imaginaires de l'Union européenne en matière d'agriculture « durable » – de l'agroécologie à l'agriculture biologique en passant par l'agriculture de précision – ainsi qu'aux espoirs et à l'engouement pour l'agriculture verticale d'intérieur en tant que production alimentaire urbaine viable. Ses recherches doctorales ont porté sur l'utilisation contestée de āina – « ce qui nourrit », ou la terre – pour la recherche et le développement en biotechnologie agricole sur le terrain colonial des colons de Kaua'i.

Mascha Gugganig a obtenu son doctorat du département d'anthropologie de l'Université de Colombie-Britannique en 2016. Elle était auparavant chercheure pré-doctorale du programme en science, technologie et société de Harvard University (2014-2015), et chercheuse invitée au département d'études scientifiques et technologiques de Cornell University (2019). De 2016 à 2020, elle a été chercheuse postdoctorale au Centre de Munich pour la technologie dans la société de l'Université technique de Munich, où elle continue d'être une associée de recherche.

Haut de page