Céline Castets-Renard publie un rapport sur l’utilisation de la reconnaissance faciale par les forces de police

Publié le lundi 5 octobre 2020

La professeure Céline Castets-Renard, chercheure régulière au Centre de recherche en droit, technologie et société de l'Université d'Ottawa, vient de publier Cadre juridique applicable à l’utilisation de la reconnaissance faciale par les forces de police dans l’espace public au Québec et au Canada: Éléments de comparaison avec les États-Unis et l’Europe, un nouveau rapport proposant une étude comparative sur l’utilisation des technologies de reconnaissance faciale par les forces de police.

 

Ce rapport, préparé sous la supervision de la professeure Céline Castets-Renard, présente les principaux enjeux de l’utilisation de la reconnaissance faciale par les forces de police dans l’espace public au Québec et au Canada et le cadre juridique applicable, dans une perspective comparée avec l’Union européenne et les États-Unis. Dans un contexte où cette technologie est déployée de plus en plus largement, il convient de mener une réflexion en amont de son déploiement afin d’éliminer ou minimiser les risques encourus, en particulier pour les droits et libertés individuels.

Les auteur(e)s proposent également des réflexions et présentent des solutions déjà mises en œuvre pour minimiser les risques et l'intrusion de cette technologie dans la vie privée, afin de fixer les conditions de la transparence et de renforcer l'acceptabilité sociale. Outre le support analytique aux décideurs publics, la production de ce rapport a pour objectif d’engager la discussion et les échanges avec toutes les parties prenantes au Québec et au Canada.

 

Lire le rapport complet

Haut de page