Les professeurs Kerr et Martin-Bariteau engagés dans une subvention de recherche Asie-Pacifique stratégique de S$4,5 millions sur la gouvernance de l’IA et l’utilisation des données

Publié le mardi 19 juin 2018

Les professeurs Ian Kerr et Florian Martin-Bariteau sont des partenaires clés d’une subvention de recherche de 4,5 millions de dollars de Singapour accordés à la Singapore Management University School of Law par la National Research Foundation et l’Infocomm Media Development Authority de Singapour pour un projet de recherche quinquennal sur la gouvernance de l’intelligence artificielle (IA) et l’utilisation des données.

 

La Singapore Management University (SMU) School of Law a reçu une importante subvention internationale de 4,5 millions de dollars singapouriens de la National Research Foundation (NRF) et de l’Infocomm Media Development Authority (IMDA) de Singapour pour mener un programme de recherche sur cinq ans sur l’intelligence artificielle (AI) et l’utilisation de données. La recherche comprendra trois volets intégrés - IA et Société, IA et Industrie, et AI et Commercialisation. Ce projet vise à mettre en place une expertise interdisciplinaire d’importance sur ces questions en bâtissant des ponts entre les milieux académiques, industriels et gouvernementaux. Il sera mené par un nouveau centre de recherche qui sera hébergé à SMU School of Law et qui sera officiellement lancé plus tard cette année.

 

Menée par Goh Yihan, doyen de la SMU School of Law, la nouvelle initiative oeuvrera activement avec des chercheurs dans le domaine de l'IA et de l'utilisation des données partout dans le monde, y compris les professeurs Ian Kerr et Florian Martin-Bariteau qui se sont engagés à faire partie du projet.

« Au début du développement de notre programme de recherche », explique le doyen Goh, « nous avons identifié le Centre de recherche en droit, technologie et société de l'Université d'Ottawa comme étant un partenaire essentiel au projet. Le professeur Kerr a déjà joué un rôle crucial en nous aidant à peaufiner nos priorités de recherche, et nous sommes ravis de recruter le directeur du CDTS, le professeur Florian Martin Bariteau, pour également bénéficier de son expertise ».

Heureux de représenter l'Université d'Ottawa dans cette initiative mondiale, le professeur Kerr a souligné que « le doyen Goh a mis sur pied une impressionnante équipe internationale qui a joliment orchestré un projet qui produira sûrement des résultats d’importance internationale. Nous sommes heureux que l'Université d'Ottawa ait été reconnue comme chef de file sur la scène mondiale dans ce domaine – et nous sommes ravis d'y contribuer ».

 

Expert mondialement reconnu dans le domaine du droit, de l'éthique et des politiques de la robotique et de l'intelligence artificielle, Ian Kerr est professeur titulaire à la Section de common law et membre du Centre de recherche en droit, technologie et société de l'Université d'Ottawa, où il détient la Chaire de recherche du Canada en éthique, droit et technologie.

Florian Martin-Bariteau est professeur adjoint à la Section de common law et directeur du Centre de recherche en droit, de technologie et de société de l'Université d'Ottawa. Il est un expert émergent, à l'avant-garde du droit et des politiques des technologies distribuées automatisées et de la blockchain au Canada.

 

Le nouveau centre de recherche établira également des partenariats institutionnels avec le milieu universitaire et l'industrie, ce qui permettra de bénéficier de liens et de compétences de calibre internationales. Ainsi, le Centre de recherche en droit, technologie et société de l'Université d'Ottawa s'est engagé à collaborer avec le nouveau centre, aux côtés d'autres centres de recherche de premier plan du Global Network of Internet and Society Research Centers, tels que le Berkman Klein Center for Internet & Society de l'Université Harvard ainsi que le Digital Asia Hub.

« C'est une excellente opportunité pour le centre ! », a déclaré le professeur Martin-Bariteau. « Nous avons déjà d'excellents partenariats en Amérique du Nord, en Europe et au Moyen-Orient. L'expansion vers l'Asie est une bonne décision pour nous, d’autant plus stratégique que ces problèmes deviennent de plus en plus mondiaux ! ».

 

« C'est une période excitante pour la recherche en droit à l'Université d'Ottawa », a souligné Adam Dodek, doyen de la Section de common law de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa.  « SMU aura une excellente occasion d'apprendre de ce que nous avons appris en établissant un groupe de recherche en droit et en technologie tourné vers le monde entier. Nous sommes également prêts à apprendre beaucoup de choses nouvelles, non seulement en nous développant en Asie, mais en observant ce nouveau centre de recherche grandir et répondre aux défis actuels. Ce nouveau partenariat confirme l'engagement de l'Université d'Ottawa envers un leadership mondial en droit et technologie. Avec des représentants comme Ian Kerr et Florian Martin-Bariteau à sa tête, il est clair que nous avons beaucoup à offrir au monde ».

 

Félicitations aux professeurs Kerr et Martin-Bariteau!

 

Haut de page