Lettre ouverte au Premier ministre du Canada pour une interdiction internationale de l'intelligence artificielle comme arme

Publié le lundi 6 novembre 2017

Menés par Ian Kerr, membre du Centre de recherche en droit, technologie et société, Yoshua Bengio, Geoffrey Hinton, Rich Sutton et Doina Precup, plus de 200 membres de la communauté de recherche canadienne exhortent le Premier ministre du Canada à se joindre à la demande visant à interdire à l’échelle internationale les armes létales autonomes opérant sans contrôle humain significatif lors du déploiement d’une force meurtrière.

  

Une lettre ouverte rédigée par cinq spécialistes canadiens en matière de recherche sur l’intelligence artificielle exhorte le Premier ministre à régler sans délai la question des armes létales autonomes (souvent appelées « robots tueurs ») et à adopter une position de chef de file contre les Systèmes d’armes létales autonomes sur la scène internationale, lors des prochaines réunions de l’ONU à Genève.

 

Les auteur(e)s de la lettre sont :

  • Ian Kerr, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éthique, droit et technologie, Université d’Ottawa,
  • Yoshua Bengio, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en algorithmes d'apprentissage statistique, Université de Montréal,
  • Geoffrey Hinton, Fellow en génie chez Google et conseiller scientifique en chef, The Vector Institute,
  • Rich Sutton, titulaire de la Chaire AITF en apprentissage par renforcement et intelligence artificielle, Université de l’Alberta,
  • Doina Precup, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en apprentissage automatique, Université McGill

 

Les canadien(ne)s sont invité(e)s à se joindre à l’appel #InterdireIAtueuse et signer la lettre au premier ministre du Canada.

 

Lire la lettre     Trousse pour les médias

 Signer la lettre

 

Haut de page