Marina Pavlović nommée sur le comité d’experts du Conseil des académies canadiennes sur les réseaux à haut débit pour les collectivités rurales et éloignées

Publié le mercredi 21 octobre 2020

Le Centre de recherche en droit, technologie et société a le plaisir d'annoncer que la professeure Marina Pavlović, chercheure régulière, a été nommée par le Conseil des académies canadiennes au sein du Groupe d'expert(e)s sur les réseaux à haut débit pour les communautés rurales et éloignées qui examinera les enjeux juridiques, éthiques, sociaux et politiques liés au déploiement et à l'adoption d'un Internet à haut débit fiable dans les communautés rurales et éloignées.

 

Les réseaux à haut débit pourraient apporter toute une série d'avantages aux communautés rurales et éloignées, notamment un meilleur accès à l'éducation, aux soins de santé, à l'emploi et aux services gouvernementaux et d'urgence. Toutefois, l'utilisation de technologies à haut débit fiables pose également des problèmes potentiels, tels que le coût élevé des appareils, les perturbations sociales, le manque de fiabilité de l'approvisionnement en électricité et le manque de capacité à soutenir et à maintenir des applications utiles.

Au Canada, plusieurs communautés n'ont pas accès à un Internet rapide et fiable, ce qui les exclut de l'éducation, des soins de santé, des services bancaires, de l'emploi et d'autres services et innovations en ligne. L'accès à Internet à haut débit dans les communautés rurales et éloignées peut être entravé par un approvisionnement en électricité peu fiable, une accessibilité limitée des services et le coût élevé des appareils et des infrastructures. L'introduction de l'Internet à haut débit présente non seulement des avantages, mais aussi des difficultés. Elle peut saper les entreprises locales, réduire la participation sociale et accroître l'exposition à la fraude électronique.

 

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a demandé au Conseil des académies canadiennes (CAC) d'examiner les enjeux juridiques, éthiques, sociaux et politiques associés au déploiement et à l'adoption d'un Internet à haut débit fiable dans les communautés rurales et éloignées. À cette fin, le CAC a réuni un groupe d'experts multidisciplinaire chargé d'examiner et d'interpréter les preuves et de fournir des informations susceptibles d'éclairer les politiques et les pratiques au Canada.

Le nouveau Groupe d’expert(e)s du CAC sur les réseaux à haut débit pour les communautés rurales et éloignées comprendra la professeure Marina Pavlović, chercheure régulière du Centre de recherche en droit, technologie et société et professeure agrégée à la Section de common law de la Faculté de droit de l’Université d'Ottawa.

La professeure Pavlović est l’une des principales expertes canadiennes en matière de protection des consommateurs dans la société numérique transfrontalière et en matière de politiques et réglementation des technologies et des télécommunications. En 2018, elle a été nommée par les ministres de l'Innovation, de la Science et du Développement économique du Canada et du Patrimoine canadien au sein du groupe d'experts chargé de revoir le cadre législatif canadien en matière de communication, radiodiffusion et télécommunications.

 

Félicitations à la professeure Pavlović !

Haut de page