Valerie Steeves reçoit le prix de réalisations exceptionnelles du Surveillance Studies Network

Publié le mercredi 21 septembre 2022

Le Centre de recherche en droit, technologie et société a le plaisir d'annoncer que la codirectrice (par intérim) et chercheure régulière, Valerie Steeves, a reçu le prix de réalisations exceptionnelles du Surveillance Studies Network, un prix décerné à des chercheur(e)s distingués qui ont apporté une contribution majeure au domaine des études sur la surveillance.

Valerie Steeves est codirectrice (par intérim) du Centre de recherche en droit, technologie et société et professeure titulaire au sein du Département de criminologie de la Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa. Son principal domaine de recherche porte sur l'impact des nouvelles technologies sur les droits de la personne. Elle est la chercheure principale du Projet eQuality, un partenariat financé par le CRSH entre des chercheur(e)s, des éducateur(e)s, des défenseur(e)s des droits, des groupes de la société civile et des décideur(e)s qui souhaitent examiner l'impact du profilage commercial en ligne sur l'identité et les relations sociales des enfants. En tant que chercheure principale du projet de recherche Jeunes Canadiens dans un monde branché de MediaSmart, elle a suivi l'utilisation des nouveaux médias par les jeunes de 2004 à 2020.  

La professeure Steeves a témoigné en tant qu'experte devant un certain nombre de comités parlementaires au sujet des lois sur la politique numérique et a collaboré avec plusieurs ministères pour élaborer des programmes et du matériel d'éducation sur la protection de la vie privée. Son jeu éducatif en ligne Sense and NonSense a remporté le premier prix annuel d'excellence en éducation sur les relations raciales de la Fondation canadienne des relations raciales en 1998 et son jeu Privacy Playground a reçu la médaille de bronze au concours Summit Creative Awards 2006, un concours international auquel ont participé des milliers de participants de 26 pays.  

 

Félicitations à Valerie Steeves !

Haut de page